vendredi 20 avril 2012

Fini la route du charbon... Cap à l’ouest !

Avec Lin Fen,  ancienne capitale de Chine sous l’empereur Yao (il y a environ 4300 ans), nous quittons la route 291, la fameuse « route du charbon ». Visite du monument commémoratif de la vieille ville : la Porte de la Chine.


Sorte d’arc de triomphe, plus haut de 50 cm que le nôtre, dixit le guide …
Architecture massive, commémorant les grands moments de l’histoire chinoise
Compliquée à suivre, d’autant que je n’ai pas eu le temps de potasser le sujet avant de partir
Il faut que je relise Lucien Bodart…. Un écrivain-journaliste, ou le contraire, qui m’avait marqué dans les années 70.
Quelques bouquins célèbres : « Le plus grand drame du monde : La Chine de Tseu Hi à Mao » (1968), « Monsieur Le Consul » (1973), « le fils du Consul » (1975).
Gégé m’accompagne dans cette visite. « Gégé », c’est mon pote du CTVS (Club cyclo de la ville de Sceaux).
Il a fait le Paris-Pékin en 2008, et fait partie de l’équipe logistique pour ce PPL 2012.
Cet après-midi, il s’est mis sur son 31 dans sa toute nouvelle tenue chinoise….
Il est prêt à tout pour convaincre une adorable petite cyclo de s’inscrire au CTVS.
Pierre (Jolivet), merci de préparer le formulaire d’inscription en chinois …

Le lendemain, nous rejoignons Ji Xian, à 125 km de là, en attaquant de nouveau la montagne : 3 petits cols assez sévères, puisque nous grimpons 1787 m dans la journée.
La chenille rouge s’allonge à nouveau sur des kilomètres …
Nous passons le cap des 1000 km depuis Pékin.
Nous arrivons à 18h à l’hôtel, après une cérémonie assez marrante dans un lycée (ou équivalent) à l’entrée de la ville, où on nous fait cadeau…  d’une grosse pomme rose à l’effigie de la ville (voir les photos).
C’est en effet la région des pommes, et elles sont délicieuses : juteuses et craquantes : un régal
Comme prévu, le paysage a changé : plus vert, plus fleuri, c’est déjà le printemps…
Le lendemain, nous longeons le fleuve Jaune pendant une dizaine de kilomètres dans un paysage qui rappelle un peu le grand canyon.





Rappel pour les cancres : le fleuve Jaune est un des 2 grands fleuves de Chine. 5464 km. L’autre c’est le Bleu (le Yang Tsé Kiang). « Jaune » à cause de la couleur. Charrie de grandes quantités d’alluvions.
Nous faisons halte pour aller voir les cascades de … déjà oublié le nom… il faut que je m’achète un petit carnet, comme beaucoup de participants en ont déjà.
Et le vélo dans tout ça ?
Attention, chez les spécialistes, on dit « randonneuse »…
Pour l’heure, RAS, sauf la béquille qui ne va pas résister longtemps. Les freins ont été réglés au millimètre : ne plus rien toucher




En fait, pas mal de cyclo ont des petits problèmes avec cette randonneuse : béquille (tout le monde), guidonnage à partir de 30 km/h (j’ai réussi à le limiter), freins de vtt mal adaptés à un guidon course, …
En ce qui me concerne, je croise les doigts : ça roule pour moi .
Et la journée, ça se passe comment ?
Evidemment, il n’y a pas 2 jours pareils, mais prenons une journée type :
Réveil : 6h
• 6h30-7h00 : petit déj (chinois, sans sucre, mais avec pattes, viandes en sauce et soupe,…. Humm !)
• 7h30 : départ
Nb : le matin c’est la course : on a tout déballé le soir dans la chambre (on est deux par chambre). Y en a partout.. faut tout remballer le matin : ça dans les sacoches, ça dans le top caisse, ça dans la pochette avant, …
Sans compter la technologie !
Vous verrez sur les photos quelques éléments de la techno embarquée : Appareil photo, caméra, compteur, GPS et cardio, téléphones, …
On pédale sous contrôle !
• De 7h30 à 13h : matinée de route interrompue par les multiples arrêts : pipi, photos, rassemblements,…
Comme je suis plutôt devant, j’attends beaucoup : ça repose
Mais il y a vraiment de grandes disparités entre les cyclos … bon, faut faire avec 
Un a déjà quitté le groupe pour pb de santé le 5è jour
Un autre est en train de le faire, selon radio peloton …
• 13h ou 14h : déj dans un resto local (jusqu’à présent, car les étapes prochaines nous amèneront dans des coins plus désertiques, avec repas sandwich préparé par l’équipe Logistique)
Ça dure en général 1h à 1h30
• 14h : on repart pour le trajet de l’après midi
On rejoint l’hôtel entre 15 et 18 h (sauf pour l’étape 5 /Lire l’édition spéciale …)
A noter : jusqu'à présent, hôtel internationaux grand confort …
Il paraît que ça ne va pas durer !
Je vous raconterai ça bientôt
A +
Alain












1 commentaire:

  1. Salut papa!!

    Quelle aventure, quelles belles photos (quoi que dans celles du bàs, sur vos bancs de repos, on sent une bonne grosse fatigue de certains...).

    Ca a l'air sublime, j'espère que tu en profites bien et que les pauses sont suffisamment longues pour que vous puissiez quand même vous reposer un peu et surtout visiter.

    De mon côté tout va bien, dix jours en Inde superbes, comme à chaque fois, et départ pour le Tchad du samedi 5 au 29 mai (aie, ca va être long ce coup ci...).

    Gros bisous

    RépondreSupprimer